000.JPG

En-tête 2

Le maître d’ouvrage, un couple et leur fille, a choisi après des recherches de réinstallation peu satisfaisantes de rester dans l’appartement de 4 pièces de 70m² qu’il occupait depuis plusieurs années déjà dans le quartier de la Petite France, et de le réaménager.

La structure de la maison s'est révélée riche en découvertes du point de vue historique, le désossage et les démolitions de début de chantier ont mis au jour des parties antérieures au XVIII° siècle et la succession de plusieurs campagnes de reconstruction dont le remplacement de la façade sur rue à colombage par une façade en pierre et le regroupement au XIX° s. de 2 maisons sous un même toit. La meilleure réorganisation possible des volumes disponibles existants dans l’enveloppe ancienne était donc au cœur du programme, en même temps que le réaménagement fonctionnel de l’ensemble, les revêtements intérieurs, le mobilier et l'éclairage artificiel.

Tout a été refait à neuf. Les sols existants présentaient des flèches de 15cm et ont été nivelés. Cuisine et salle de bain se sont faufilées entre les obstacles matériels non déplaçables de l’immeuble, colonnes de chutes, structures porteuses. Les chambres ont été travaillées en plan et en élévation pour une utilisation fonctionnelle optimale et traitées chacune selon un thème propre, monochrome bleu (sol, murs, plafonds, store, bois de lit et mobilier) pour la toute petite chambre parentale, ilot privatif surélevé pour la chambre de leur fille, installée sur un podium dont le seuil de porte et les qualités phoniques la distinguent du restant de l’appartement comme un domaine réservé. Les deux pièces centrales ont été reliées entre-elles en un seul espace par un faux plafond filant de part et d’autre d’un colombage ouvert et pourvues d’un mobilier fixe dessiné et réalisé sur mesure en laque, bois et métal. Si ce dernier répond aux besoins de rangement du projet, il se plait aussi à jouer avec l’histoire : le parement mural « à double-fond » posé à l’intérieur de la façade latérale rappelle par une ouverture et un petit volet coulissant à l’observateur attentif la présence à l’arrière-plan de murs anciens de plusieurs siècles.